• TU REVIENDRAS

    Tu me boudes, je n'ai plus rien de toi
    Mais chut... Je suis toujours là.
    Ta peau se dessoude, plus jamais ne me côtoie
    Mais chut ! Je ne m'efface pas.
     
    C'est hors de mon coeur que tu baroudes le laissant aux aboies.
    De moi, tu t'amputes, je ne le conçois.
    Au coude à coude, se battent le manque et l'effroi,
    Décadente chute, je tombe au plus bas.
     
    Un soleil accrocheur me soulève, me porte à sa balancelle,
    Quel est ce terrible enchanteur, me tirant de ma triste aquarelle ?
    Un astre un brun rêveur me conviant à sa chapelle
    Au sein de sa chaleur, m'attend une étrenne au désir charnel.
     
    Tu m'as boudé, je n'avais plus rien de toi
    Mais chut... J'étais toujours là.
    Ta peau se ressoude, tu reviens parmi moi
    Mais chut... Te revoilà !

  • Commentaires

    1
    Mardi 21 Octobre 2008 à 18:45
    J'adore
    Tes mots. Je repasserai. A bientôt.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :