• O printemps !
    A tes jours sans vent
    Sourient les fleurs.
    Au bord de délicates heures,
    Elles s'ouvrent à moi,
    Elles s'ouvrent sans froid.
     
    O printemps !
    A tes arbres vivans
    Je vois des feuilles habillées de vert
    Danser sur les airs.
    Accrochées à des bras de bois
    Elles semblent venir à moi.
     
    O printemps !
    A tes champs de blés poussant,
    Des garnements jouent en dansant,
    Ils sautillent sur leurs terres en riant.
    Les fermies, eux, se targuent
    Du soleil qui les narguent.
     
    O printemps !
    Dis-moi quand
    Tu te conjugueras à tous les tems  ?
    O printemps !
    Dis-moi quand
    Tu te conjugueras à tous les temps ?

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique