• Faites-moi pleurer
    Sortir de ce corps tâché
    L'amour et la haine que j'ai souillé.
    Videz-moi pour me purifier.
     
    Mes anges et mes démons... Je les assume
    Mes sagesses et mes jurons... Ils me consument.
    Je suis blanche, je suis noire
    Je flanche, j'ai de l'espoir.
     
    Je sanglote comme je ris
    Je concède et je nie.
    Je suis fausse... Je suis vraie...
    Mais si la voie me traversait ?
     
    Je l'aurais trouvé... Elle m'aurait accueillie ?
    J'aurais su écouter l'eau des montagnes qui m'aurait invité dans son lit ?
    Aurais-je été malheureuse pour être repenti  ? Et si ?
    Me serais-je repenti par malheur ? Et si ?
     
    A vous qui me jugez !
    A vous qui me cataloguez !
    Je vous regarde et vous souris !
    Je vous dis adieu et je vous oublis !
     
    Sagesse ! Je serais à toi... Je serais toi !
    Sagesse! Donne-moi le temps de venir à toi... De trouver la voie...
    Sage est celui qui use de la folie... Fou est celui qui reste sage !
    C'est dans l'erreur que j'ai appris, respirer a été mon apprentissage.
     
    Sagesse ! Je t'épouserais...
    Je porterai ton nom !
    A toi je viendrais...
    Détachée je suis et serais !

    votre commentaire
  • Sur la fraîcheur d'une nuit
    Danse le corps de l'oubli.
    Mes songes dans sa noirceur
    Transpercent mon coeur.
     
    Faufilées entre les portes du passé
    Des images froisséees
    Se tiennent la main
    En narguant demain.
     
    Autrefois me chatouille
    Il danse sur ma dépouille.
    Sur le rythme de mon pouls
    Hier est un peu fou.
     
    Dans ma poitrine chante un bout de coeur...
    Il tend des larmes à mes pleurs.
    Avant c'était un peu de toi
    Désormais, c'eest un peu de froid.
     
    Sous mes yeux passent le présent
    Tu y es absent...
    Détenu par tes sentiments
    Naguère n'a pas eu la rançon du temps.

    votre commentaire
  • Où va mon coeur quand il suit le vent,
    Me laissant avec les caprices d'un enfant ?
    Je ne suis pas à ma place avec les gens...
    Je ne supporte pas quand le piège de la solitude se tend !
     
    Je  ne sais pas ce que je veux !
    Souvent je me dis, que s'il pleut...
    C'est uniquement pour mes yeux !
     
    De l'eau, pour un regard désabusé...
    Ne pas le laisser se délaver !
    Du feu, pour un souffle coupé...
    Le raviver avant que le dernier n'ait été donné !
     
    L'eau ou le feu ?
    Je ne sais pas ce que je veux !
    Où va mon coeur quand il suit le vent,
    Me laissant seul avec les caprices d'un enfant ?

    1 commentaire
  • Joyeux anniversaire !
    Une nouvelle année s'incère
    Dans ta vie de verre.
    Si sa fragilité ne se perd
    Pense à ce nouveau vers,
    Au destin et aux pré vert...
    A sa magie qui opère.
    Le pont des années qui errent
    Est le chemin des affaires
    Que l'on fait avec la terre
    Pour goûter au bon air.

    votre commentaire
  • La vie n'en fait qu'à sa tête.
    Elle danse sur les jours
    En chantant à tue-tête
    Ce qu'est la haine, l'amour.
     
    Elle possède les joyaux de la reine,
    Elle est l'altesse qui nous promène
    Du berceau jusqu'au Jardin d'Eden
    En nous faisant prendre des chemins sans qu'on les comprenne.
     
    Nous sommes ses joyeux disciples
    Qui sautons de périples en périples
    Pour mieux rebondir
    Sur ce qui nous attire.
     
    Car si l'existence est devenue un grand délire...
    Elle n'en demeure pas moins mutine.
    Elle nous transporte de pleurs en rires
    En restant notre meilleure copine.

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique