• LA DIFFERENCE

    La différence...
    C'est la valse que tu danses
    Entre deux états de transcendance
    Pendant qu'un chant funèbre m'élance.
     
    C'est ce rictus vissé sur tes joues
    Lorsque ce pamphlet se joue,
    Que ses satyres me tiennent en joug.
     
    La différence...
    C'est ton rôle dans une nouvelle romance
    Et mon coeur de faïence
    Aux félures, aux maux qui se romancent.
     
    C'est nos souvenirs que tu chambres
    Laissant nos allégresses dans cette anti-chambre
    Tandis que mon être sous son poids, se cambre.
     
    La différence...
    C'est c'est impitoyable errance
    Entre la fin d'une essence
    Et la naissance d'une opulence.
     
    C'est ce teint blafard
    Qui me colle, m'accable, ne s'illumine même avec du fard.
    C'est toi devant une autre piquant un phare.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :