• Jeune Marin

    Je me souviens de ce jeune marin
    Que je croisais chaque matin.
    Quand je repense à ce béret qui cachait ses cheveux en bataille...
    Je sens de nouveau la douceur de ses mains sur ma taille.
     
    Il m'avait appris que l'amour est un océan
    Dont les vagues vont et viennes en dépit du temps...
    Où il faut apprendre à naviguer en tenant bien la barre
    Pour toujours être éclairé par la lumière de son phare.
     
    Depuis, le temps a bien passé
    Mais pas une fois que la mer vient me caresser
    Je ne peux m'empêcher de penser...
    Que c'est avec lui que j'aurais dû embarquer !

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :