• JE SUPPOSE...

    Je suppose...
    Que certaine choses
    Détiennent le morose,
    Sûrement que d'autres s'osent...
    Entre deux pauses,
    Le doute, sur mon esprit, s'appose.
     
    Je m'y oppose !
    Toutes ces batailles m'ankylosent,
    Elles m'importunent, à ne me livrer que des cyphoses !
    Que serais-je sans la quête du magicien d'Oz ?
    S'il me reconnaissait... S'avouerait-il être la cause
    De ces rêves qui font de moi une fleur non éclose ?
     
    Je suppose...
    Que seule Piaf savait chanter "la vie en rose"
    Qu'il n'y a qu'une seringue pour injecter de l'euphorie dans ses doses.
    Qu'à l'instar de la joie, singulièrement une bombe explose.
    Qu'il n'y a qu'un alcoolique  pour qui tout s'arrose,
    Je suppose...
     
    Mais ! Je m'y oppose !
    Sur un tas de débris, l'homme n'est-il qu'une rose ?
    Suât ! Ne soyons qu'un fleuron, si nos pétales ne sont pas névrose !
    Incarnons un bouton de métamorphose !
    Et à chaque déclin, que l'un de nous se propose !
    Faisons fleurir l'osmose !

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :