• Il y a ...

    Il y a cet homme,

    Tel une gomme

    Effaçant ceux

    Qui ne me semble guerre mieux.

     

    Il y a mon coeur,

    Tel une grenade dégoupillée

    Attendant l'heure

    Où elle sera jetée.

     

    Il y a nous,

    Perdus je ne sais où.

    Peut-être dans un coin

    Où nous ne ferions plus qu'un ?

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :