• DEMANDE EN MARIAGE.

    Je vous écris ceci
    Je m'oublis aussi
    Non, je ne me renie
    Je m'efface à votre profit.
    Qu'elle idée me traverse l'esprit ?
    Aucune, je vous le dis !
     
    Ce qui me transperce ?
    Seulement une lumineuse averse
    Sur mon coeur, se disperse.
    C'est votre visage qui le transperce...
    Sur moi... Il exerce
    Des sentiments qui me bouleverse.
     
    Serait-ce un abbus
    De vous présenter mes attribus ?
    De moi, je ne suis imbu.
    Il est juste que je n'ai pu... Me défaire de cette îvresse assidue.
    Serait-ce incongru
    De vous dévoiler ma tendresse dans des mots discourus ?
     
    Ma belle,
    Je ne saurais vous chanter une ritournelle
    Bien trop intimidé par vos prunelles.
    Tout de même, cette déclaration n'est pas une bagatelle.
    Bien réelle et sans conditionelle
    Elle traduit mon désir de vous accompagner un jour à la chapelle.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :