• COMME...

    Comme un mot dans la gorge
    Un de ceux qui se sort,
    Qui se fend et avant se tord...
    Avant même que le son l'égorge.
     
    Comme des maux sur le coeur,
    D'insipides erreurs
    Qui se remuent et se tortillent sur des cyphoses,
    Cicatrices et bosses d'essais qui m'ankylosent.
     
    Comme des trémolos sur ma bouche,
    Des souffles mals assumés qui ne touchent.
    Ils s'extirpent comme des balbutiements louches,
    Devant chaque affront se couchent.
     
    Comme mes maux viennent du coeur
    Se perdent dans les siphons de ma gorge fermée...
    Se retrouvent sur ma bouche comme par erreur
    Et tombent dans le précipice obscur, le cimetière des ignorés !

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :